Notre partenaires de salon professionnel

Comment est réglée la saisie des temps de travail dans votre entreprise?

Formation chez ville de Genève: Prudence sur la route


Deux jours de cours ont eu lieu à Genève sur le thème de la signalisation correcte des chantiers. Une cinquantaine de collaborateurs de la Ville de Genève ont reçu un rappel théorique et pratique sur ce sujet ô combien important.

L'association des Cadres suisses de la construction organise régulièrement des formations continues à l'intention des ses membres. Les 28 et 29 septembre dernier, ce sont quelque cinquante collaborateurs de la Ville, essentiellement des chefs d’équipes, qui ont été conviés dans les locaux de la Direction de l’entretien des routes au Grand-Lancy.

En charge tant de travaux routiers que d’entretien, de la voirie autant que de la taille des arbres, les participants provenaient que terrains divers. Tous ont trouvé réponses à leurs questionnements et tous ont été interpellés par le contenu de cette formation. Introduite par Rut Verdegaal (Business Development Manager) au sein de Cadres de la Construction Suisse, la journée est fortement orientée sur la pratique. Le responsable du cours, Daniel Marin, de manière animée et très interactive fait d’abord un rappel des connaissances de base sur la signalisation et les normes théoriques. Puis, via des photos réalisées sur le terrain, la discussion s’ouvre avec les participants. A noter que la plupart des images ont été prises sur les chantiers dont sont en charge les personnes présentes, non pas pour en pointer les erreurs mais plutôt dans un soucis de personnalisation et pour augmenter l’impact de la formation. La deuxième partie de la formation est faite d’exercices pratiques, avec des maquettes, ainsi que des mises en situations grandeur nature.

«une bonne signalisation est un facteur vital»
La présence de Dominique Rime, Brigadier Chef de groupe de la Police Gendarmerie ainsi que de Patrick Bussard et Roland Decorvet, tous deux adjudants du corps de Pompiers SIS, a ajouté un éclairage pratique et légal supplémentaire.

Car en effet, les questions sont nombreuses. Quand utiliser les gyrophares ? Quand et comment signaler un chantier de courte durée ? Comment agir avec un chantier mobile ? En cas d’accident quelles seront les responsabilités de chacun ? Et bien d’autres encore.

Parmi les nombreux conseils fournis, rappelons quelques simples règles de bon sens telles que « ne pas encombrer la route si l’on y travaille pas » (par exemple en plaçant le camion dans une cour plutôt que sur la voie lorsque cela est possible) ou encore « ne pas attirer l’attention sur le chantier avec une signalisation peu claires, mal placée ou même, trop voyante (par un clignotant à l’intérieur de l’enceinte de chantier et non sur le côté). Entre souci de sécurité personnelle et obligations légales, les questions de signalisations de chantiers sont loin d'être simples !

Succès romand
Les cours, organisés depuis maintenant deux ans en Suisse romande, connaissent un vif succès tant au sein des communes qu’auprès des entreprises de construction. Ils servent d’abord de rappel pour les participants qui revoient, accompagnés d’un formateur spécialisé, les lois et les normes telles que la VSS/SN 640 886. Les explications sont très concrètes et illustrées par des situations réelles. Elles sont organisées soit par une fédération ou une institution, regroupant ainsi des professionnels de divers sociétés ou services, soit, sur demande, au sein même d’une seule entreprise au bénéfice des ses collaborateurs.

Texte de Massimo Simone, rédacteur en chef, chantiers & RENOVATION

Cliquez ici pour voir les photos.


imprimer | recommander | retour | top