Notre partenaires de salon professionnel

Comment est réglée la saisie des temps de travail dans votre entreprise?

Un jeu pour se préparer aux cas sérieux. Workshop du 21 mars à Courtepin FR


Pour la deuxième fois, après février 2015, Cadres de la Construction Suisse, en coopération avec la Fédération Fribourgeoise des Entrepreneurs FFE, donnait deux jours de cours à Courtepin FR sur le thème de la „Signalisation correcte des chantiers, norme VSS 640 886“. Treize responsables issus d’entreprises de construction fribourgeoises, neuchâteloises et vaudoises s’étaient inscrits pour le premier jour. À 9 heures précises, le directeur FFE, Jean-Daniel Wicht, a ouvert le cours. Après une brève présentation de Cadres de la Construction Suisse par Rut Verdegaal (Business Development Manager), le responsable du cours, Daniel Marin, a pris les rênes. Des mises en situation ludiques, jouées par des figures Playmobil, ont permis aux participants de simuler des situations de chantiers.

Cliquez ici pour voir les photos.

Il faut noter que dans le canton de Fribourg, c’est la Police Cantonale qui délivre les autorisations de signalisation de chantiers (département: police de la circulation). Présent durant le cours, un représentant de la police a pu répondre aux questions des participants en se basant sur le „Droit sur la Circulation Routière DCR, 2013 „ (Loi sur la circulation routière), une législation de 1088 pages.
Non seulement les treize participants, venus surtout d’entreprises de la FFE, étaient inscrits à ce cours, mais également deux représentants d’entreprises des cantons de Neuchâtel et Vaud avaient trouvé le chemin pour Courtepin: Yvan Overney (A. Repond SA), Ludovic Circelli (A. Repond SA), Johann Delley (Ernest Gabella SA), Ruben Silva Lopes (Frutiger SA Vaud), Luc Giacomotti (Giacomotti SA), David Carvalho Pinto (Infra Tunnel SA), Steven le Doaré (Infra Tunnel SA), Damir Klancevic (Marti Travaux Spéciaux Neuchâtel SA), Jean-Michel Glielmi (Ropraz SA), Jérémy Rosset (Ropraz SA), Pierre Sallin (Ropraz SA), John Ropraz (Ropraz SA), Dominique Waeber (Ropraz SA).

Mises en situation ludiques
Les figures Playmobil ont permis de simuler sur le plan plusieurs situations de chantiers. Lors de discussions animées, les signaux et barrières ont été parfois déplacés pour visualiser des situations semblables ou créer des situations vécues par les participants. Les figures Playmobil ont inspiré les participants, voire même réveillé l’enfant qui sommeille en tout homme!

Les 4 piliers du concept du cours
Pilier 1: Connaissances de base sur la signalisation et les normes en théorie (28 règles)
Pilier 2: Discussions sur la base de photos de réelles situations de chantiers et de circulation
Pilier 3: Travail de groupe avec plan et figures Playmobil
Pilier 4: Travail de groupe à l’extérieur avec un matériel de signalisation réel

Ce concept à quatre piliers a déjà fait ses preuves. Considérer des questions similaires par des aspects différents, discuter et examiner consolident durablement l’ampleur des connaissances acquises. Bien sûr que la modération professionnelle du cours contribue également à son succès. Enrichi par des informations factuelles générales et des expertises de l’agent de police Olivier Cuche, le sujet de la signalisation correcte des chantiers a pu être traité, en une journée de cours, globalement et conformément aux besoins. Mais la prochaine journée sur le chantier en fera la preuve. Malheureusement là non plus, il n’y a pas de règle sans exception et les autorités cantonales accordent des exceptions.

Nous venons également chez vous
Après le succès du cours donné à Tolochenaz VD, Genève, Saillon VS et maintenant Courtepin FR, les connaissances acquises pourront être mises en œuvre sur les divers chantiers en Suisse romande. Si des cours supplémentaires étaient souhaités, n’hésitez pas à nous contacter. Nous vous établirons volontiers une offre pour un cours spécifique à votre entreprise, donné dans vos locaux, à votre dépôt. Sur demande, nous organisons la présence de l’autorité cantonale compétente, d’un agent de la police cantonale ou d’un juriste pour répondre à tous les aspects juridiques, pour que vous et vos collaborateurs puissent dormir en paix, pour la sécurité des usagers de la route et de vos travailleurs sur le chantier. En premier lieu, ce cours s’adresse aux ouvriers du bâtiment et responsables des chantiers, tels que chargés de la sécurité, techniciens, conducteurs de travaux, chefs de chantiers. Les responsables des services de construction cantonaux et communaux sont également concernés par ce cours.
Courtepin, 21.3.2016/rv


imprimer | recommander | retour | top