Notre partenaires de salon professionnel

Comment est réglée la saisie des temps de travail dans votre entreprise?

Sécurité à tout prix



Premier workshop public „Signalisation des chantiers, norme VSS SN 640 886".
Le mercredi 24 février à Genève, un cours de formation d’une journée a traité à fond le sujet de la signalisation correcte des chantiers. Basé sur la norme VSS SN 640 886, ce cours est constamment adapté aux tout nouveaux développements des normes et méthodes didactiques. C’est pourquoi, et grâce à la présence de l’autorité compétente DGT et de la police cantonale de Genève, ce workshop à Genève a pu largement enrichir les connaissances des participants.

Douze responsables d’entreprises de construction genevoises ont participé à ce cours public du 24 février à Genève: David Naoux (Colas Genève SA), Mohamed Boukfilen, (Grisoni-Zaugg SA), Florian Chebancce (Grisoni-Zaugg SA), Nuno Ricardo Coutinho Rodrigues (Grisoni-Zaugg SA), Thomas Lombart (Grisoni-Zaugg SA), Alexandre Louboutin (Grisoni-Zaugg SA), Frédéric Morel (Grisoni-Zaugg SA), Jean-François Esteves (Implenia Suisse SA), Tony Pinet (Implenia Suisse SA), Jeremy Millioz (Maulini SA), Damien Chambert (Walo Bertschinger SA), Alban Montmayeur (Walo Bertschinger SA). La présence de pros de la construction (techniciens, conducteurs de travaux, contremaîtres), expérimentés en matière de signalisation des chantiers, a permis aux participants de suivre un cours d’excellente qualité, animé de nombreuses discussions enrichissantes.

Pour démarrer la journée, les participants ont pu collecter des informations spécifiques transmises par Franck Péray (DGT) et Dominique Rime (Police cantonale de Genève). L’après-midi, après quelques discussions théoriques quant aux signalisations incorrectes des chantiers, des situations réelles de chantiers ont été reproduites à l’extérieur et analysées. Le responsable du cours, Daniel Marin, a souligné que malheureusement, la réalité montre souvent des chantiers dont la signalisation n’est pas à 100% correcte. Les chantiers exigeant des solutions spécifiques, donc une autorisation des autorités, par exemple de la police, confrontent toujours les responsables à de réels défis. La présence d’experts à ce cours revêtait donc une importance particulière.

Exposé DGT 
Franck Péray, responsable technique Direction Générale de la Mobilité, a présenté l’autorité lors d’un exposé d’une demi-heure. Après une introduction dans l’organisation et le fonctionnement de l’autorité (source d’information utile: site internet, il a traité en détail le processus de demande d’ouverture de chantier. Une importance particulière doit être accordée aux délais, car d’une part des oppositions peuvent être déposées pour des plans de circulation de grands chantiers et d’autre part, il faut pouvoir s’attaquer le plus vite possible à la planification de la reprogrammation des signaux et feux lumineux dans la ville. Franck Péray a ensuite répondu avec compétence aux questions posées par les participants, telles que 

1) Qui est responsable lorsque le vent, la météo, un voleur ou la destruction intentionnelle modifie la signalisation et qu’un accident s’en suit?
2) La publicité d’entreprise est-elle permise sur les lattes?
3) Quelles sont les conséquences (juridiques) en cas de signalisation mal placée (p.ex. sur un trottoir)?

Exposé police cantonale
Dominique Rime, brigadier-chef de groupe à la police cantonale de Genève, a ensuite consacré un quart d’heure à exposer un récent accident mortel où une signalisation trompeuse a joué un rôle important. Il faut également savoir que la DGT n’a pas de service de piquet. En cas d’urgence ou d’incertitude à éclaircir rapidement, la police locale doit toujours être contactée et, si besoin, elle se rendra rapidement sur place. Dans le cadre de cet exposé, David Naoux de Colas Genève SA a attiré l’attention des participants sur un thème spécifique touchant à l’élaboration des offres pour de grands chantiers. Indépendamment de la signalisation planifiée par l’ingénieur, finalement, l’entreprise de construction est toujours responsable de la mise en place d’une signalisation conforme à la loi.

Le cours peut également être donné au dépôt de votre entreprise
Signalisation correcte des chantiers, une offre de formation continue donnée par des pros, pour des pros, pour que la sécurité du personnel, des usagers de la route et des piétons soit assurée en tout temps. Nous proposons également ce cours dans vos locaux, par exemple à votre dépôt. Bien entendu, Cadres de la Construction Suisse peut adapter ce cours aux exigences spécifiques de votre entreprise.
Veuillez adresser vos demandes directement à : info@baukader.ch 

Olten, 29.2.2016/rv

Workshop
Cliquez ici pour voir les photos.


imprimer | recommander | retour | top